samedi 8 juillet 2017

BEHUARD 06/07/2017

  Dès la sortie du village, la route avait commencé de monter, dominant la vallée de la Loire qui dormait sous des écharpes de brume ou le soleil creusait ça et là des ruisseaux de lumière. Nous marchions entre les vignes et les vergers sous le soleil dont les rayons doraient les feuilles au murmure si doux. Un peu plus haut, nous entrâmes dans un bois par une lisière ou la lumière s’obscurcit subitement sous le couvert des arbres. Aussitôt le parfum lourd des fougères, des chênes et des châtaigniers s'empara de nous.... [Lire la suite]
Posté par ENERGIE EN MARCH à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]