RIMG1593

 

 

Décembre semait partout sa gelée blanche qui feutrait les chemins, aiguisait

l'air avec un vent venu du nord.

Nous avions les oreilles aussi rouges que la crête d'un coq.

Les chemins en profitent pour changer de visage. Le sentier qui partait vers

la droite, à changé d'idée : au retour, il s'en va vers la gauche...il descendait

par une pente douce : le voilà maintenant qui monte.

Tout au long de la moine, autant les coteaux de la rive droite étaient bordés

de chênes et de peupliers, autant la rive gauche était basse, peuplée de prairies

et de champs cultivés.

Tout au long du parcours, nous faisons de belles rencontres, quelques unes

plutôt insolites : profitons en !

Demain est le premier jour du reste de notre vie.

Alors sans barguigner :

Rando – donnons, dondaine et dondon...