IMG_20180408_153209

Nous partons vers le port de la chaussée neuve, pour entrer dans le parc naturel

régional de Brière. C'était un jour humide ou le soleil refuse de se montrer.

Des maisons basses et massives aux pierres brunes et aux toits de chaume jalonnent

notre parcours, une fontaine chante dans le petit matin.

Soudain, devant nos yeux ébahis, appairait une étendue d'eau envahie de roselières,

au-dessus desquelles, d'innombrables oiseaux et de puissantes odeurs de mousse

erraient au ras du sol, épaisses comme du miel.

Il faisait si bon dans le marais, les feuilles des aulnes murmuraient doucement,

l'air était calme et les oiseaux que l'on apercevaient au loin, semblaient nous

souhaiter la bienvenue.

Une paire de chevaux, pataugeant dans l'eau attire notre attention, et là, je savais

déjà que ceux qui aiment vraiment les bêtes et les comprennent sont en général

des gens dignes de confiance.

Après les nombreuses pluies du printemps le marais de Brière était inondé,

notre chemin devint vite impraticable. Nous faisons demi-tour et je m'attend d'être

habillé de Taffetas à quarante sous. Mais je me suis trompé, tout le monde reste muet.

Nous terminons la journée au petit village de Kerhinet.