RIMG2100

C'était la saison ou les herbes sauvages envahissaient les talus des chemins

et le creux des fossés.

Nous partons, plein d’enthousiasme sur la rando « des hauteurs » de Denée.

Au sixième kilomètre, le chemin se mit à grimper peu à peu, encore quelques

pas, puis nous tournons à gauche, on s’arrête quelques secondes pour souffler

et prenons le sentier qui monte doucement vers la colline boisée.

Sentier tout au long duquel poussent des ronciers ou certain viennent cueillir

des mures et qui rejoint à l'orée des bois, un autre sentier par lequel on peut

se rendre jusqu'au village.

Denée, petite citée de caractère au charme indiscutable, baignée par le Louet,

bras de la loire qui va de Juigné jusqu'à Chalonnes grossi par l'Aubance au

niveau de Denée.

On se met à rêver d'un verre de coteau de l'Aubance bien frais.