RIMG2339

AU PAYS DES BELLOPRATAINES

 

Grosse déception, au départ de la rando, ou une poignée de courageux

attendaient sagement la fin de cet averse inattendue.

Sitôt passée, celles et ceux qui s'étaient planqués sortirent de tous les coins,

prêts à en découdre. Ce n'était pas le moment de ce laisser conter fleurette.

Nous entrons dans le parc, le ciel s'éclaircissait : nous étions début février.

La lumière changeait, les jours qui s'allongeaient annonçaient déjà le printemps.

La nature allait bientôt renaître.

Sous les frondaisons, nous pouvons admirer une multitude d' arbres que

l'hiver avait dépouillé de ses feuillages et de toutes ses fleurs.

Un séquoia centenaire dominait le parc et de puissantes odeurs de mousse et de

champignons s'échappaient de l'orée du bois.

La rue étroite que nous suivons maintenant contournait le magnifique

château de Beaupréau et débouchait sur une hauteur d’où on pouvait contempler

un vaste panorama de champs et de collines à perte de vue.

La fin de la rando fut fêté dans une joie commune, buvant, chantant,

ripaillant tous ensemble, unis par un même destin et une même passion.

 

Merci MIJO ….....